L'Aloe vera et le cancer

Tout le monde ou presque connaît l'Aloe vera et ses principes curatifs notamment en ce qui concerne le cancer. Il possède des propriétés anti-inflammatoires, antivirales et antiseptiques. Il stimule le système immunitaire et favorise la régénérescence des tissus. Récemment, une étude a démontré l'efficacité de l'Aloe vera sur l'hépato-carcinogénèse alors que le cancer du foie est le plus souvent un arrêt de mort. Cette étude menée par des chercheurs japonais, in vivo et in vitro, montre que non seulement la prise d'Aloe vera diminue le nombre de cellules cancéreuses mais qu'elle est utile pour prévenir ce cancer grâce à son pouvoir inhibiteur sur la naissance et le développement des cellules cancéreuses (Okada K. Yakayama J. "Studies on in vitro and in vivo effects of aloe extract on hepato carcinogenesis") journal of the Yakayama medical. En outre, l'Aloe vera aide à la restauration des tissus brûlés par les rayons X. La recette qui suit, nous vient d'un bidonville du Brésil (Rio Grande do Sol) où le cancer ne fait aucun ravage. Elle a été expérimentée dans bien d'autres régions avec un taux de succès d'environ 80 %. J'ai attendu de l'avoir moi-même testée pour en parler. RECETTE:telle qu'elle a été testée et transmise par le Frère Romano Zago. INGREDIENTS: Un demi-kilo de miel liquide (biologique) - 40 à 50 ml (la valeur d'une petite tasse à café) de distillat (whisky, cognac, eau de vie de fruit, personnellement, je conseille une eau de vie de pomme : le calvados). Les personnes ne supportant pas du tout l'alcool peuvent le remplacer par un pur jus de carotte ou de fruit (par exemple : citron ou pomme). Toutefois, le jus de carotte est totalement déconseillé lorsque le foie est en mauvais état. Si le foie ne fonctionne pas bien, il est très possible qu'il soit incapable de transformer le bétacarotène en vitamine A. En ce cas, la carotte agit comme un poison, il vaut mieux l'éviter momentanément (j'ai moi-même expérimenté ce phénomène). - 350 grammes de feuilles d'Aloe vera entières, soit deux feuilles ou plus Pour garantir la fraîcheur de ce mélange, il est préférable de ne préparer que la moitié ou mieux le quart des quantités à la fois. Enlever le bout des épines des bords de la feuille à l'aide d'un couteau ou de ciseaux. Essuyer la poussière de la feuille avec un chiffon propre sec ou très légèrement humide. Couper la feuille en morceaux sans retirer la peau. Mettre dans un mixeur les morceaux de feuille, le miel et l'eau de vie. Mixer à coups rapides de façon à ne pas chauffer la préparation. Ne pas cuire, ne pas filtrer. Mettre au réfrigérateur, dans une bouteille bien bouchée, sombre car la préparation craint la lumière. DOSES CONSEILLEES Prendre une cuillerée à soupe du produit 20 à 30 minutes avant les trois repas principaux (petit déjeuner, déjeuner et dîner). Bien agiter avant l'emploi. En début de cure, certaines personnes hyper réactives peuvent avoir des réactions d'urticaire, d'eczéma ou autres, il est conseillé, en ce cas, de diminuer les doses à une cuillerée à café ou même moins puis de remonter progressivement les doses. Une fois le traitement commencé, il est important de prendre tout le contenu de la bouteille. Ce cycle sera répété autant de fois qu'il est nécessaire pour éliminer le mal avec une pause de 3 à 7 jours entre les cures (En ce qui me concerne la première cure a été magnifiquement efficace mais la pause de 5 jours après la première cure a fait ressortir tous mes signes de cancer et je ne compte pas refaire de pause tant que demeure la petite grosseur qui se trouve juste au dessous de mon oreille dans le pli entre le crâne et la mâchoire). Après quatre tentatives infructueuses, on doublera les doses (soit deux cuillerées à soupe avant chaque repas). A l'issue de ces cures, il faudra se soumettre à des examens médicaux, le résultat des analyses permettra de juger de l'état de la personne et s'il y a lieu de continuer les cures. En effet, une simple amélioration ne doit en aucun cas entraîner l'arrêt des cures sous peine d'une reprise plus forte du cancer. MA RECETTE PERSONNELLE : Très rustique, elle présente l'intérêt d'éviter certains problèmes. Il s'agit simplement de couper à peu près l'équivalent d'une demi cuillerée à soupe de feuille entière et de retirer le bout des épines puis de la mâcher soigneusement avant de l'avaler. Le goût bien qu'amer est tout à fait acceptable. Les problèmes ainsi évités sont le sucre et l'alcool. En effet, pour moi, après une amélioration très significative, la recette classique ne fonctionnait plus. Une de mes joues commençait à enfler légèrement comme il m'arrive souvent lorsque je travaille sur un écran non équipé de filtre. J'ai mâché de l'Aloe cru et nature avant de me coucher et dès le lendemain matin je n'avais plus d'oedème. Je vais donc continuer avec cette recette toute simple, permettant une fraîcheur maximale et qui a l'avantage de ne nécessiter aucune préparation. L'Aloe vera ne profite pas seulement aux cancéreux, selon un article de John Ellis, ses indications sont nombreuses, notamment: Eczéma, pellicules, cicatrices disgracieuses, orgelets, mycoses, candida albicans, hyperplasie bénigne de la prostate, anxiété et dépression, mauvaise circulation, acidité d'estomac, gastrite, ulcère peptique, yeux chassieux, cors, furoncles, arthrite, polypes intestinaux, polypes utérins, suées nocturnes, certaines paralysies, certaines surdités, constipation, excès de cholestérol, normalisation de la tension, calvitie, sinusite, lupus, herpès, psoriasis, certaines épilepsies, pied d'athlète, ongles cassants, acné, rhumes, indigestions, ulcères variqueux, ulcères de la rétine, toxoplasmose de l'oeil, perte de l'odorat, brûlures, coups de soleil. Recette du remède à l'Aloe vera du père Romain Zago : L´Aloe vera, plante miracle Cette recette a été élaborée par le Père Romain Zago. Il a découvert très jeune cette plante dans les quartiers défavorisés du Brésil. C´est une « recette-miracle » qui guérit du cancer. En fait, nous explique le Père Zago, cela n´a rien de miraculeux : il s´agit juste des vertus chimiques de l´Aloe et du miel, deux merveilles de la nature. Certaines personnes, complètement guéries du cancer grâce à ce remède témoignent pourtant de la véracité des faits. La recette est très simple : mélangez 500g de feuilles d´Aloe vera entières après en avoir ôté les épines et 500g de miel. Il faut prendre une cuillère à soupe de la potion, à jeun, un quart d´heure avant chaque repas. Bien secouer le sirop avant chaque utilisation. Notre style de vie moderne, avec ses drogues légales, ses pollutions omniprésentes et ses radiations croissantes, perturbe notre métabolisme cellulaire et confronte beaucoup d'entre nous à des cancers sans issue. Les thérapies modernes visent à inhiber la croissance de cellules cancéreuses, paralysant ainsi la plus grande partie du système immunitaire. Au lieu de tuer l'ennemi (la tumeur) et, avec lui, les cellules protectrices, ne vaudrait-il pas mieux fortifier les défenses immunitaires, pour que l'organisme vienne lui-même à bout des attaques destructrices? Les malades du sida ont un système immunitaire extrêmement faible. Leur corps est sans défense et le moindre refroidissement peut déboucher sur une crise mortelle. Des études pratiquées dans des universités américaines ont donné des résultats probants: l’état de grands malades s’est trouvé amélioré par la prise d’Aloe Vera. L’acemannan qu’elle contient a renforcé la résistance de la membrane cellulaire aux virus et autre microorganismes, multiplié les lymphocytes T4 et diminué les antigènes réagissant au V.I.H. Peu après une cure d’Aloe Vera, les globules blancs étaient tellement fortifiés que même les virus V.I.H. les plus agressifs ne pouvaient plus pénétrer la membrane cellulaire. Le test réalisé sur 23 patients atteints du sida a pu être répété dans d’autres universités, avec des résultats identiques.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site